revenir à l'Accueil
Brèves

PPL meublés de tourisme et DPE : amendements

Partager cet article sur
Partager sur

La commission des affaires économiques a adopté la proposition de loi visant à remédier aux déséquilibres du marché locatif. Elle l’a aussi enrichie de plusieurs amendements. En voici quelques-uns. Toute location d’un meublé de tourisme, classé ou non, implique une obligation de déclaration préalable soumise à enregistrement auprès d’un téléservice national ou, en Corse, gérée par la collectivité. Cette déclaration :

  • Indique si le meublé touristique est la résidence principale du loueur ;
  • S’accompagne d’un diagnostic de performance énergétique (DPE).

L’obligation de performance énergétique du logement dépend du type d’autorisation. Il faut ici distinguer l’autorisation préalable prévue à l’article L.631-7 et l’autorisation temporaire prévue à l’article L.631-7-1 A du CCH. Si l’autorisation est :

  • préalable : DPE compris entre les classes A et D ;
  • temporaire : respect des exigences énergétiques minimales.

Dans ce dernier cas, il s’agit des échéances de la loi Climat et Résilience (classe de A à F en 2025, de A à E en 2028, etc). Le texte offre aussi aux communes de nombreux outils pour réguler la location touristique. Par exemple, la commune peut, sur délibération motivée :

  • réduire le nombre maximal de jours de location dans la limite de 90 jours,
  • fixer un nombre maximal d’autorisations temporaires délivrées,
  • délimiter des secteurs à usage exclusif de résidence principale…

Découvrez le texte de la proposition de loi visant à remédier aux déséquilibres du marché locatif adoptée par la commission. Soit dit en passant, hier soir, le Groupe Les Républicains a fait opposition à l’examen de la proposition de loi selon la PLEC (procédure de législation en commission). La PPL amendée sera examinée en procédure normale. Le député Iñaki Echaniz dénonce un « règlement de compte entre députés & sénateurs sur le dos des élus locaux et des habitants ».

Partager sur
Partager cet article sur

Commentaires

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.
Article rédigé par Cécile, le moteur de Quotidiag
Diplômée de philosophie, ex-bibliothécaire, prête-plume et rédactrice web, salariée et indépendante. Écrit quotidiennement des textes sur les diagnostics immobiliers depuis 2016.

Autres articles

More in Brèves

Attention au partenariat Little Worker / Diagnostiqueurs

Previous article

COP28 : le bâtiment à côté de la plaque ?

Next article