revenir à l'Accueil
Brèves

Dépistage, enregistrement, surveillance de l’amiante

Partager cet article sur
Partager sur

La Commission européenne avait annoncé une initiative législative Dépistage, enregistrement, surveillance de l’amiante (Asbestos screening, registering and monitoring) en 2022. Elle était aussi incluse dans le programme de travail de la Commission pour 2023. Cette initiative répondait à trois objectifs clairs :

  • screening / dépistage : de l’amiante dans tous les bâtiments ;
  • registering / enregistrement : des données dans des registres nationaux ;
  • monitoring / surveillance, suivi : pour faciliter le désamiantage.

Ne voyant rien venir, les syndicats européens rappellent à l’ordre la Commission européenne. Dans une lettre rendue publique le 30 janvier 2024, le mouvement syndical européen exhorte Mme Ursula von der Leyen à tenir ses promesses. Elles sont indispensables pour « la sécurité des travailleurs et des habitants ainsi que des citoyens en général ». Avec la nécessaire vague de rénovation énergétique, chacun peut s’exposer sans le savoir.

Enfin « ne pas tenir ses promesses dans ce domaine critique ne compromettrait pas seulement la sécurité des citoyens européens, mais éroderait également la confiance et la crédibilité dans l’Union européenne, à un moment charnière de notre histoire ». Les syndicats font ici référence aux élections européennes de juin 2024. Selon eux, la Commission européenne a donc 4 mois pour tenir sa promesse de loi pour un environnement bâti sans amiante.

Partager sur
Partager cet article sur

Commentaires

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.
Article rédigé par Cécile, le moteur de Quotidiag
Diplômée de philosophie, ex-bibliothécaire, prête-plume et rédactrice web, salariée et indépendante. Écrit quotidiennement des textes sur les diagnostics immobiliers depuis 2016.

Autres articles

More in Brèves

Quels locaux exclure du CREP avant location / vente ?

Previous article

Le mystère de l’amiante aux Archives de Paris

Next article