revenir à l'Accueil
Brèves

Bilan immobilier 2023 et DPE dans le parcours immobilier

Partager cet article sur
Partager sur

Les Notaires de France publient leur bilan immobilier 2023 et leur 3e enquête sur le parcours immobilier français. On y découvre qu’avoir un bon DPE, est la 3e raison de déménager, derrière l’envie d’avoir un extérieur (terrasse, balcon…) et un logement plus grand.

Concernant le marché immobilier en 2023, les notaires constatent une forte baisse du volume de transactions. Il y avait 928 000 transactions réalisées de janvier à fin septembre 2023, contre 1,13 millions en 2022 pour la même période, soit une baisse de 18 %. Les prix de vente chutent, pour la première fois depuis 2015, et tout particulièrement en Île-de-France. Principaux chiffres sur un an :

  • -2,0 % de l’indice de prix des appartements anciens,
  • -1,6 % de l’indice de prix des maisons anciennes,
  • -14 m² de surface finançable d’une maison ancienne,
  • -4 m² de surface finançable d’un appartement ancien.

L’étude confirme aussi l’importance de la valeur verte, malgré des différences selon les régions. Toutes choses égales par ailleurs, les appartements anciens classés A et B se vendent en moyenne 20 % plus cher que ceux classés D en Normandie. Mais ils se vendent 7 % plus cher en région PACA. Les données montrent également la place de la performance énergétique dans le parcours immobilier :

  • avoir un bon DPE est la 3e motivation à changer de logement ;
  • 8 Français sur 10 accordent une importance forte à la performance énergétique ;
  • L’aspect écologique du logement est le 2e élément important pour le logement du futur.

Enfin, il y a quelques surprises. Ainsi, les propriétaires de la région Île-de-France sont ceux qui accordent le moins d’importance à la performance énergétique. Or, compte tenu de la quantité de passoires thermiques, ils sont directement concernés par la rénovation énergétique.

Source : Le logement en 2023 : bilan de l’année immobilière.

Partager sur
Partager cet article sur

Commentaires

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.
Article rédigé par Cécile, le moteur de Quotidiag
Diplômée de philosophie, ex-bibliothécaire, prête-plume et rédactrice web, salariée et indépendante. Écrit quotidiennement des textes sur les diagnostics immobiliers depuis 2016.

Autres articles

More in Brèves

ERP / catastrophe naturelle : arrêté du 30 novembre 2023

Previous article

+10 Md€/an pour les passoires thermiques et les PAC

Next article