revenir à l'Accueil
InterviewsLe quotidien

Les diagnostiqueurs sont-ils sur TikTok ?

Partager cet article sur
Partager sur

Judith, Community Manager de Social DIAG, nous répond. Elle nous explique surtout comment certains diagnostiqueurs boostent leur chiffre d’affaires et développent leur notoriété avec les réseaux sociaux. Judith est Social Media Manager pour Diag Précision ou encore LCP-Certification.

SocialDIAG, qu’est-ce que c’est ? C’est un dispositif de gestion des réseaux sociaux pensé et conçu pour les diagnostiqueurs. Judith réalise une étude gratuite pour analyser les besoins et attentes du diagnostiqueur. Elle établit ensuite un plan d’action avec une analyse mensuelle des résultats obtenus pour ajuster sa stratégie au plus près de vos objectifs.
ALORS, TROUVE-T-ON DES DIAGNOSTIQUEURS SUR TIKTOK ?

TikTok est un réseau encore « jeune » car c’est le dernier né des réseaux sociaux. Mais la moyenne d’âge des utilisateurs tend à augmenter donc c’est un réseau social à surveiller malgré tout. Aujourd’hui, les agents immobiliers, les notaires, et même les propriétaires sont davantage sur Facebook ou sur LinkedIn.

Les professionnels de l’immobilier doivent cibler des utilisateurs suffisamment âgés pour avoir accès à la propriété. Facebook est d’ailleurs l’un des réseaux sociaux privilégié par les agences immobilières.

COMMENT GONFLER SON AUDIENCE AVEC UNE PAGE FACEBOOK ?

Un cabinet en diagnostics immobiliers peut gonfler son audience, sur sa page Facebook, avec de la pub sponsorisée localement, même avec un budget réduit.

Bien sûr, il faut l’animer régulièrement et intelligemment pour éviter le syndrome de la salle de restaurant vide. Être présent sur les réseaux sociaux, c’est avoir quelque chose à dire qui soit pertinent pour un public donné.

Il faut transmettre un message, des valeurs, des informations et une image. On ne peut pas espérer recevoir des likes et des partages sans donner quoi que ce soit aux gens. La cible et la stratégie de communication se définissent en fonction de l’objectif.

LES DIAGNOSTIQUEURS DOIVENT-ILS ÊTRE SUR LINKEDIN ?

C’est vivement conseillé car oui, les particuliers, les agents et les conseillers immobiliers, les syndics de copropriété, les gestionnaires de biens, etc. consultent LinkedIn. Ils y sont régulièrement pour agrandir leur réseau professionnel.

Des outils permettent aussi d’avoir davantage de visibilité et de développer son activité. Outre les invitations ciblées, certains diagnostiqueurs utilisent à merveille le storytelling pour créer de l’engagement.

En fait, chaque réseau social a ses codes et ses outils de marketing. Mieux vaut donc se concentrer sur deux réseaux sociaux pertinents pour notre objectif et s’y mettre à 100% pour produire un contenu régulier et de qualité, plutôt que de s’inscrire sur 7-8 réseaux sociaux avec des comptes inutiles.

COMMENT ANIMER SON COMPTE FB OU LI ?

D’abord, précisons la différence importante entre une page et un profil. Le profil représente le diagnostiqueur en tant que personne, et la page incarne sa société. Les utilisateurs peuvent « liker » des pages et s’abonner aux contenus. Les pages vous donnent également accès à des statistiques.

Après avoir créé votre page, l’animer prend du temps. Vous devez prévoir un temps de veille pour connaître les tendances car elles évoluent vite. Il faut aussi être soi-même actif, au moins 1 heure par jour, pour développer son activité ou renforcer sa notoriété. C’est pour cette raison que fleurissent les Community managers.

Pour ma part, j’ai toujours un carnet de notes sur moi pour noter des idées quand je parcours les réseaux sociaux, en tant que spectatrice, sur mon temps libre. On peut aussi planifier ses posts sur les RS avec un calendrier éditorial.

FAUT-IL SÉLECTIONNER UN COMMUNITY MANAGER ET COMMENT ?

Quand une entreprise de diagnostics veut s’investir à 100% sur les réseaux sociaux et en faire un atout pour sa stratégie globale, le recours à un spécialiste est recommandé.

Un compte sur un réseau social, ça se muscle. L’utilisateur doit montrer à l’algorithme et au réseau qu’il apporte un contenu de qualité régulièrement. Il faut choisir une stratégie, l’ajuster, faire des tests et posséder une vraie connaissance du secteur d’activité…. Le Community Management est un métier à temps plein.

Attention, le Community Manager doit connaître votre métier ! Il faut maîtriser et suivre la réglementation, aborder des sujets sensibles comme l’amiante, etc. J’ai donc choisi de me spécialiser dans le diagnostic immobilier pour les professionnels de la filière. C’est ainsi qu’est né SocialDIAG.

J’ai aussi rédigé un livre blanc de la com’ sur les réseaux, dédié aux diagnostiqueurs, à télécharger gratuitement sur le site SocialDIAG.

L’avis de David Koja, de Diag Précision, sur SocialDIAG : « C’est bien d’avoir quelqu’un qui puisse me conseiller sur ce qu’il est possible de mettre en place comme contenus en lien avec l’activité du diagnostic immobilier. C’est vraiment un travail en commun et je trouve ça génial ! Au lieu de réfléchir tout seul dans mon coin à la communication, je sais que Judith est là et ça m’aide énormément. Judith s’adapte bien au ton des réseaux sociaux, mais aussi à celui de Diag Précision. C’est pour ça que les textes et les visuels collent à notre image. C’est exactement ce dont j’ai besoin et ce que j’ai envie de transmettre ».

Partager sur
Partager cet article sur

Commentaires

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.
Article rédigé par Cécile, le moteur de Quotidiag
Diplômée de philosophie, ex-bibliothécaire, prête-plume et rédactrice web, salariée et indépendante. Écrit quotidiennement des textes sur les diagnostics immobiliers depuis 2016.

Autres articles

More in Interviews

État des risques ERP : décret n°2022-1289 du 1er octobre 2022

Previous article

Les nouveautés de l’audit énergétique

Next article