revenir à l'Accueil
Coups de cœurL'humeur

Pourquoi notre veille réglementaire est gratuite ?

Partager sur

La rédac de Quotidiag est un peu ennuyée car sa veille réglementaire gratuite fait grincer de nombreuses dents. Celles de ceux qui font payer un abonnement à une veille réglementaire Web, évidemment, mais pas seulement. Antoine P. s’insurge aussi sur les réseaux sociaux (et malgré tout, nous l’aimons beaucoup !😉). Fort heureusement, nous avons aussi reçu des dizaines de commentaires d’encouragement. Voici donc, ci-dessous, les 7 raisons pour lesquelles notre veille réglementaire est gratuite (et le restera toujours).

Arrêté du 16 juin 2022 relatif à la veille réglementaire gratuite

Publics concernés : diagnostiqueurs, professionnels de l’immobilier, administrateurs de groupes Facebook dédiés au diagnostic immobilier ou aux polluants du bâtiment…
Objet : liste de nos raisons de proposer une veille gratuite.
Entrée en vigueur : cet arrêté est entré en vigueur le 20 février 2022.
Notice : l’arrêté précise les raisons pour lesquelles Quotidiag offre une veille réglementaire gratuite à ses lecteurs.

  • Article 1 : partager notre propre veille réglementaire

Derrière le jeune média Quotidiag, il y a Arobiz. Nous devons déjà assurer la veille réglementaire pour nos Clients, et cela nous fait plaisir de le faire pour les autres.

  • Article 2 : une veille qualitative

Notre veille réglementaire gratuite est aussi qualitative que celles accessibles sur abonnement. Nous utilisons des sources de référence fiables et un système d’alertes ciblées. Notre objectif est d’être actifs, réactifs et consciencieux sur tous les sujets techniques, normatifs et juridiques. Il nous arrive d’ailleurs, en toute modestie, de diffuser ces actualités avant d’autres médias.

  • Article 3 : la veille réglementaire, c’est déjà gratuit !

Les décrets et arrêtés Légifrance, les textes de loi ou encore les communiqués des ministères sont déjà accessibles à tous. Chacun peut faire gratuitement de la veille réglementaire. En revanche, tout le monde ne dispose pas du temps nécessaire pour collecter, trier, traiter et diffuser l’information.

  • Article 4 : le coût excessif pour un cabinet de diagnostiqueurs

Aujourd’hui, une société avec 10 techniciens doit prendre un abonnement à la veille réglementaire pour chaque technicien. Cela peut lui coûter jusqu’à 1 000 euros à l’année et c’est excessivement cher.

  • Article 5 : une veille gratuite approuvée par les formateurs et les certificateurs

Pour en avoir discuté avec des organismes de formation et de certification, ces derniers sont contents de pouvoir orienter leur public vers une solution gratuite de veille et non pas leur imposer un abonnement.

  • Article 6 : la volonté de répondre à un besoin

Vous avez été plus de 400 à avoir téléchargé gratuitement votre attestation de veille, depuis le lancement de Quotidiag, alors que nous n’avons même pas communiqué à ce sujet.

  • Article 7 : une veille accessible à tous les professionnels

Notre veille, relayée gratuitement sur Quotidiag et sur nos réseaux, est accessible aux diagnostiqueurs, mais aussi aux autres professionnels de l’immobilier. Les agents immobiliers et les notaires, entre autres, bénéficient ainsi d’un service pour lequel ils n’auraient pas forcément payé.

Nos sources d’inspiration et nos motivations

Notre démarche a été inspirée par certains de nos confrères qui animent des sites d’actualité et administrent des groupes Facebook. Nous pensons en particulier à Infodiag, précurseur dans ce domaine, et à l’excellent travail de Chistophe Demay. Antoine P. ou Pascal C. font partie de ces personnes qui passent certainement beaucoup de temps à gérer leur groupe sans pour autant en faire payer l’accès. 😉 Nous assumons donc fièrement ce choix.

En outre, notre business est ailleurs. Notre activité principale consiste à créer des sites Internet. Plus de 2 000 cabinets en diagnostics immobiliers nous font confiance, depuis maintenant plus de 15 ans. C’est l’occasion pour nous de leur rendre un peu de ce qu’ils nous ont donné.🙏 Au fait, pensez à télécharger votre attestation de veille réglementaire et n’hésitez pas à nous faire connaître votre avis en commentaires de cet article.

Partager sur
.
Article rédigé par Jérôme, l'ambassadeur de Quotidiag
Ancien délégué syndical, dirigeant et fondateur des sociétés Arobiz et Sogexpert. Baigne depuis plus de 15 ans dans l’univers du diagnostic immobilier.

Autres articles

3 Commentaires

  1. Bonjour à tous
    Je ne peux que saluer cette veille réglementaire gratuite
    Libre à chacun de mettre à disposition le fruit de son travail, de le tarifer ou non.
    Nous mêmes tarifons nos prestations mais avons fait le choix de former nos partenaires agents immobiliers gratuitement par exemple.
    Nous sommes dans le même bateau et c’est très appréciable d’avoir des partenaires comme vous.
    Alors merci et continuez
    Yann
    Diag YSY

  2. 👏🏽👏🏽👏🏽

  3. Voilà qui est dit 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Coup de tonnerre chez les assureurs RC Pro

Previous article

Louer une passoire thermique, une chance pour le locataire ?

Next article