revenir à l'Accueil
L'actualitéRénovation énergétiqueTransactions

Comment faire du DPE une opportunité de business ?

Partager cet article sur
Partager sur

Meilleurs Agents & SeLoger ont organisé un webinar, « comment faire du DPE une opportunité de business ? », pour les agents immobiliers. Vous n’avez pas eu la chance d’y assister ? Nous y étions, et voici notre résumé de l’évènement.

Webinar sur le DPE : qui et pourquoi ?

La web conférence sur le DPE en tant qu’opportunité de business s’est déroulée le 15 septembre 2022. Elle était animée par Alain Letailleur, Sales Animation Manager Meilleurs Agents et Groupe SeLoger (Aviv Group), en compagnie de :

  • Audrey Zermati, directrice stratégie du Groupe Effy
  • Oussama Djeddi, co-fondateur de Spetky
  • Hervé Durante, directeur de Stéphane Plaza Immobilier

L’objectif principal du webinar était d’apprendre aux 2 000 inscrits à « transformer le plomb en or ». Le plomb, ici, c’est le DPE opposable. Si avant, les diagnostics immobiliers n’étaient qu’une formalité, nous ont-ils dit, ce n’est plus le cas avec le nouveau DPE, bien au contraire.

 Les agences immobilières sont-elles bien informées ?

Tout a commencé par un sondage : à partir de quelle date le gel des loyers sera effectif pour les logements classés F et G ? Sur la plateforme Slido, les participants avaient le choix entre trois réponses : le 25 août 2022, le 25 août 2023 ou jamais. En fait, elles étaient toutes erronées. Les loyers des passoires thermiques sont gelés depuis le 24 août. Cependant, 51 % des professionnels ont choisi la date la plus proche de la réalité. Ils étaient d’ailleurs aussi présents pour s’informer sur le calendrier de la loi Climat et Résilience et ses conséquences.

L’agent immobilier a un devoir de conseil envers ses clients. Dans quelques mois, certains bailleurs ne pourront plus louer leur passoire thermique à cause du DPE. Des vendeurs vont rejeter la demande de diminution du prix de vente d’un bien classé F ou G. Des acquéreurs refuseront d’acheter en découvrant l’audit énergétique réglementaire et l’étendue des travaux de rénovation. Des ventes sont susceptibles d’être annulées dans le cadre d’un investissement locatif. Etc. Dans ce contexte, « celui qui va simplifier la vie du porteur de projet va obtenir plus d’affaires ».

professionnels de l’immobilier et rénovation énergétique

Le DPE peut permettre de « prospecter, négocier, conseiller ». Le principe est d’anticiper les questions et les besoins pour apporter des solutions aux clients et aux prospects. C’est également un moyen de faire des propositions justes aux acheteurs et aux investisseurs afin de ne pas subir des prix fracassés. Les agents immobiliers doivent donc devenir « les évangélisateurs de la rénovation énergétique ». Ils pourront ainsi valoriser la profession et prendre des parts de marché. Le DPE devient alors un levier de chiffre d’affaires.

Comment ? En se formant, en communiquant, et en s’entourant de partenaires (artisans et auditeurs RGE notamment). L’agence immobilière est un lieu de vie et de proximité où il est possible de faire venir des spécialistes de l’audit et des travaux de rénovation. À l’issue de ce webinar, la question « qu’avez-vous prévu de mettre en place en priorité » a été posée. Les agents immobiliers ont majoritairement répondu « formation ».

d’accord Mais où sont les diagnostiqueurs ?

On ne peut que se réjouir de la volonté de ces pros de l’immo de ne plus subir les résultats du DPE, de se former et de mieux accompagner leurs clients. En revanche, il y a tout de même un point que nous déplorons. Jamais les diagnostiqueurs n’ont été évoqués au cours de cette présentation. Comment peut-on oublier de les mentionner alors que le webinar porte sur le diagnostic de performance énergétique ?

Les agents immobiliers « sont la porte d’entrée de la rénovation énergétique ». Pourtant, c’est le diagnostiqueur qui évalue le niveau de performance énergétique avant la publication des annonces. Il fournit des préconisations de travaux de rénovation dans le rapport du DPE. Bientôt, il prendra en charge l’audit énergétique des maisons individuelles avant la première visite du logement. Enfin, il a aussi une obligation de renseignement et d’information du propriétaire ou du locataire. Il ne peut y avoir de rénovation énergétique sans lui.

Partager sur
Partager cet article sur

Commentaires

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

.
Article rédigé par Cécile, le moteur de Quotidiag
Diplômée de philosophie, ex-bibliothécaire, prête-plume et rédactrice web, salariée et indépendante. Écrit quotidiennement des textes sur les diagnostics immobiliers depuis 2016.

Autres articles

More in L'actualité

Faut-il réformer MaPrimeRénov’ ?

Previous article

Les cancers des ovaires et du larynx sont bien liés à l’amiante

Next article